• 1 - Première Larme

    1 - Première Larme

     

    Mes yeux se rougissent et je sens alors qu'elle tente de se glisser hors de moi. Peut-être a-t-elle soif de liberté. Peut-être mes pupilles sont-elles pour elle comme une geôle dont mes cils sont les barreaux. Et ainsi, ma tristesse est la clef qui pour ouvrir la porte qui se dresse entre elle et cette liberté ô convoitée. Alors, comme un gardien imprudent, je baisse les armes, la laisse s'évader. Je clos les yeux et, lorsque je les rouvre, elle est dehors. A l'instant où elle quitte sa terre natale, un vide béant se creuse en mon coeur, et un flot de prisonniers assoiffés de nouveaux paysages se glisse hors de mon corps. Elle, pionnière du mouvement qu'elle a fondé, continue sa route, en tête. Je la sens rouler sur ma joue de plus en plus vite, comme si elle avait peur que je ne balaie sa fuite d'un revers de main. Mais quelque part, j'aime la sentir couler ainsi sur ma pommette, comme si elle emportait avec elle une infime part de mon mal-être. Plus elle s'éloigne de sa cellule, plus mon coeur se sent apaisé. La trainée humide qu'elle laisse derrière elle est la preuve de son passage d'un monde à un autre, et la marque que le voile qui recouvrait mes yeux se déchire peu à peu. 

    Elle est inexorablement attirée par le sol. Il la veut plus que tout. Je la sens qui s'en va, millimètre par millimètre, vers ce précipice qui semble immense pour sa si petite taille. Elle se glisse au creux de mon cou, comme pour effleurer une dernière fois du bout des doigts l'endroit où elle est née. Soudain, je la sens s'affoler, puis elle tombe. Sa chute l'emmène vers un monde qu'elle ne connait pas encore. Je la regarde. Son trajet est court, mais elle reste majestueuse. Alors, dans une apothéose totale, elle s'écrase dans le lointain, se répand sur le sol en une flaque transparente emplie des sentiments qui habitent les tréfonds de mon âme. Elle meurt bien trop vite, et je la regarde, impuissante disparaître... ma première larme.

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Février 2015 à 13:35

    Bonjour, 

    Très beau texte, joliment écrit. J'en ai bien ressenti l'émotion. 

    Tu as une belle écriture, soignée, fluide, agréable à lire. 

    Bonne continuation. ; ) 

    2
    Lundi 23 Février 2015 à 15:28

    Merci, contente que ça t'ait plu! ^.^

    3
    Lundi 23 Février 2015 à 17:28

    De rien : )

    4
    Lundi 23 Février 2015 à 19:10

    Le texte est très bien construit, travaillé et très imagé. J'aime beaucoup la métaphore de la prison, elle apporte une toute autre dimension à cette petite larme, lui insufflant une histoire, une vie qui lui est propre. C'est vraiment intéressant à lire :) 

    5
    Mardi 24 Février 2015 à 10:35

    Merci, c'était le but recherché : donner du renouveau et une histoire à une simple larme, parce que, quand on y pense, une larme est quelque chose de très fort. Vraiment contente que ça t'ait plu. smile

    6
    Mardi 24 Février 2015 à 18:07

    Alors le but est parfaitement atteint :)

    7
    Samedi 28 Février 2015 à 03:07

    C'est magnifique, j'aime particulièrement les métaphores, comme une sorte d'allégorie un peu, ainsi que le fait qu'on suis le chemin de la larme que celui de la personne qui pleure ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :